Législatives partielles : soirée difficile pour la gauche

Trois élections législatives étaient organisées dimanche, dans l'Aisne, le Nord et les Yvelines pour remplacer des démissionnaires suite aux élections régionales. La droite sort renforcée, la gauche, défaite.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

La gauche a passé une soirée difficile, dimanche soir. Trois élections législatives étaient organisées, dans l'Aisne, le Nord et les Yvelines, pour remplacer Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, élus à la tête de la région Hauts-de-France et de la région Île-de-France. Dans le Nord, il s'agissait de remplacer Gérald Darmanin, démissionnaire pour rejoindre l'exécutif régional.

Duels FN / LR au second tour

Les résultats de ces élections ont été très favorables aux Républicains. Dans le Nord et dans l'Aisne, le candidat socialiste a été éliminé dès le premier tour, laissant place à un duel entre Les Républicains et le Front national au second tour. "Je pense que c'est important de mobiliser, pour déjà commencer à préparer l'alternance, on sent bien qu'il y a un besoin de renouveau dans ce pays qui s'exprime à travers ce scrutin", explique Vincent Ledoux, candidat Les Républicains dans la 10e circonscription du Nord. Avec 46,84% des voix, il affrontera Virginie Roser (FN) au second tour qui a récolté 25,22% des voix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dimanche 6 décembre, les Français sont appelés aux urnes pour le premier tour des élections régionales.
Dimanche 6 décembre, les Français sont appelés aux urnes pour le premier tour des élections régionales. (GODONG / BSIP)