Législatives : malgré le score de Mélenchon à la présidentielle, La France insoumise ne recueille que 10,9% des voix, selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria

La France insoumise n'a pas su rééditer sa performance de l'élection présidentielle, où Jean-Luc Mélenchon avait récolté 19,58% des voix. Il devance néanmoins le PS en nombre de suffrages (10%).

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et ses soutiens, le 5 juin 2017 à Toulouse (Haute-Garonne).
Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et ses soutiens, le 5 juin 2017 à Toulouse (Haute-Garonne). (JEAN-MARC HAEDRICH / SIPA)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La France insoumise n'a pas transformé l'essai. Après son score élevé lors de la présidentielle (19,58%), le mouvement de Jean-Luc Mélenchon n'a recueilli que 10,9% des voix au premier tour des législatives, dimanche 11 juin, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*. Un score qui peut lui permettre, avec les communistes, d'espérer envoyer entre 8 et 18 députés à l'Assemblée nationale.

>> Suivez les derniers résultats des législatives dans notre direct

Quel était l'objectif ?

Au début de la campagne, Jean-Luc Mélenchon n'en faisait pas mystère. "Nous sommes candidats partout avec un objectif, gouverner le pays, constituer une nouvelle majorité", déclarait-il le 13 mai, lors de la convention nationale de ses candidats à Villejuif (Val-de-Marne). Face aux sondages décevants, le leader de la France insoumise avait mis un peu d'eau dans son vin, reconnaissant sur TF1 le 6 juin qu'"il est incontestable que beaucoup de gens se vouent d’une manière un peu aveuglée au chef de l’Etat". Dans le long entretien accordé à Society le 8 juin, un objectif plus mesuré apparaît : la constitution d'un groupe parlementaire pour lequel il faut au moins 15 députés. "Avec un groupe parlementaire, on aura un outil complet : le groupe, le mouvement... Et on va être dans l'action tout le temps. Tout le temps", expliquait-il.

Quel est le score obtenu ?

Selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*, la France insoumise recueille 10,9% des voix au premier tour. Un score qui peut lui permettre d'espérer envoyer entre 8 et 18 députés à l'Assemblée nationale dimanche 18 juin.

Où sont enregistrés les meilleurs scores ?

Retrouvez dans la soirée la carte des résultats de La France insoumise, actualisée en temps réel.

Quels sont les scores des principaux ténors ?

Jean-Luc Mélenchon arrive en bonne position dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, avec 34,31% des voix, devant la candidate de La République en marche Corinne Versini (22,66% des voix). Le leader de la France insoumise est parvenu à perturber les plans du député PS sortant Patrick Mennucci, éliminé dès le premier tour avec 12,43%. 

Manuel Bompard est en ballotage défavorable dans la 9e circonscription de Haute-Garonne, avec 18,91% des voix derrière la candidate de La République en marche, Sandrine Mörch, qui arrive en tête avec 36,96% des voix. 

Charlotte Girard arrive également en deuxième position dans la 10e circonscription de l'Essonne avec 15,55%, derrière Pierre-Alain Raphan (26,68% des voix).

Dans la  1ère circonscription de Seine-Saint-Denis, Eric Coquerel se hisse deuxième avec 19,02% des suffrages, loin derrière le candidat de LREM, Sébastien Ménard, qui recueille 31,89% des voix. 

Alexis Corbière affrontera la candidate LREM Halima Menhoudj au second tour dans la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis. Un duel serré. Cette dernière arrive en tête avec 24,70%, contre 21,60 pour le candidat de la France insoumise.

Comment a réagi le parti ?

Jean-Luc Mélenchon a pris la parole depuis Marseille, où il est candidat. Il a d'abord évoqué "l'immensité de l'abstention" qui "montre qu'il n'y a pas dans ce pays de majorité pour détruire le Code du travail, cajoler les riches (...), toutes choses qui figurent dans le programme du président." 

Le leader de La France insoumise appelle à "la mobilisation des milieux populaires et de la jeunesse" pour le second tour. "Ne permettez pas que soient donnés les pleins pouvoirs au parti du président." Il a aussi mis en garde contre le Front national. 

Attention à ne jamais permettre l'élection d'un député du FN, car c'est à nous qu'il en coûte le plus, le peuple populaire.

Jean-Luc Mélenchon

lors d'une allocution devant ses militants à Marseille

De son côté, le porte-parole de La France insoumise, Alexis Corbière, s'est félicité de voir son mouvement "au second tour dans énormément de circonscriptions." 

Quelles sont les perspectives pour le second tour ?

La vague semble retombée. On est loin des 19,58% des voix obtenus au premier tour de la présidentielle. Son score peut lui permettre d'espérer envoyer entre 8 et 18 députés à l'Assemblée nationale après le second tour, dimanche 18 juin.

*Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, "Le Point", France 24 et LCP-AN.