La droite remporte trois élections législatives partielles dans le Nord, l'Aisne et les Yvelines

Les électeurs ont choisi les successeurs de Xavier Bertrand, Gérald Darmanin et Valérie Pécresse, devenus présidents ou vice-président de leurs régions.

Des députés dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, le 10 février 2016.
Des députés dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, le 10 février 2016. (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les candidats Les Républicains l'ont largement emporté dans trois élections législatives partielles, dimanche 20 mars, dans les Yvelines, l'Aisne et le Nord. Ils ont battu le FN dans ces deux derniers départements, et un socialiste dans les Yvelines. Ils remplaceront Xavier Bertrand, Gérald Darmanin et Valérie Pécresse, qui ont quitté l'Assemblée nationale après leur élection aux conseils régionaux des Hauts-de-France et d'Ile-de-France, en décembre dernier.

Julien Dive largement élu dans l'Aisne

Au niveau national, le PS avait appelé ses électeurs à faire barrage au Front national pour ces élections législatives partielles. Un appel qui explique peut-être en partie la large victoire du candidat Les Républicains, qui a remporté 61,14% des suffrages, contre 38,86% pour son adversaire FN, Sylvie Saillard-Meunier. Au premier tour, il comptait déjà plus de sept points d'avance sur sa rivale. L'ancien élu de cette circonscription, Xavier Bertrand, avait renonçé à ses mandats locaux pour prendre la tête de la région Hauts-de-France.

Vincent Ledoux l'emporte confortablement dans le Nord

Devenu l'un des vice-présidents de la région Hauts-de-France dans l'exécutif de Xavier Bertrand, Gérald Darmanin avait aussi abandonné son siège à l'Assemblée nationale. Son successeur sera issu de son parti. Vincent Ledoux a obtenu près de 67,92% des voix face à la candidate du FN Virginie Rosez (32,08%), dans un scrutin où la participation n'a atteint que 22%. Vincent Ledoux était passé à un peu plus de trois points d'une victoire au premier tour.

Pascal Thévenot balaye le PS dans les Yvelines

Elue à la tête de l'Ile-de-France, Valérie Pécresse a aussi quitté sa circonscription. Un terrain très favorable aux Républicains : dimanche, 72,25% des électeurs ont porté leurs voix sur le maire LR de Vélizy-Villacoublay, soutenu par l'UDI et le MoDem, qui affrontait le socialiste Tristan Jacques.