INFOGRAPHIE. Législatives : la fin du clivage gauche-droite en une image

La République en marche et son allié du MoDem ont obtenu une majorité absolue avec 350 députés, mais ce n'est pas la plus grande majorité de l'histoire de la Ve République.

logo
Nicolas EnaultClément ParrotFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Législatives : la fin du clivage gauche-droite en une image
Législatives : la fin du clivage gauche-droite en une image (NICOLAS ENAULT)

Le tsunami annoncé n'a pas eu lieu, mais La République en marche a quand même obtenu une large majorité absolue. A l'issue du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin, le mouvement d'Emmanuel Macron peut revendiquer 308 députés et peut s'appuyer sur son allié du MoDem qui compte 45 élus.

>> Législatives 2017 : découvrez les résultats définitifs et la composition de l'Assemblée dans notre direct

Emmanuel Macron peut se passer de François Bayrou

Avec une majorité absolue fixée à 289 députés, le président de la République a donc un peu de marge pour manœuvrer avec ses troupes. Il peut même, si nécessaire, se délester de son allié François Bayrou, dont le MoDem est englué dans une affaire d'emplois fictifs présumés.

Mais le bloc LREM-MoDem n'a pas décroché la majorité la plus importante de l'histoire. En 2002 par exemple, l'UMP disposait à lui seul de 365 députés. En 1993, l'alliance RPR-UDF exerçait une domination totale avec 472 sièges pour l'ensemble de ces deux partis.