CARTE. Législatives : voici les 29 rescapés du Parti socialiste

Avec 29 députés, le PS va être réduit à la portion congrue dans la nouvelle Assemblée nationale.

logo
Clément ParrotNicolas EnaultFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont résisté à la vague En marche !. Ils sont 29 candidats socialistes à avoir sauvé leur place à l'Assemblée nationale à l'issue du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin. Le PS obtient donc dix fois moins de députés qu'en 2012. Même en comptant sur ses alliés (PRG-DVG), il ne devrait pas pouvoir former un groupe de plus de 46 députés.

>> Législatives : analyses, résultats, réactions... Suivez notre direct

Parmi les députés socialistes connus qui ont gardé leur siège, figurent Stéphane Le Foll, Olivier Dussopt, Delphine Batho, Luc Carvounas, Olivier Faure, Guillaume Garot et François Pupponi. "Le Parti socialiste, il faut bien le chercher sur la carte", note ainsi le politologue Alexis Massart, interrogé par franceinfo. "A l'Assemblée, ils vont être pris en étau entre une opposition populaire incarnée par Jean-Luc Mélenchon et un Macron qui avale toute la frange progressiste du PS."

Le Parti socialiste n'est pas tout à fait mort, mais en soins palliatifs.

Alexis Massart

à franceinfo

"La législature s'annonce très compliquée pour le PS, ajoute pour franceinfo Martial Foucault, directeur du Cevipof. Ils obtiennent le plus faible résultat depuis la création du PS." Mais le politologue pense qu'il est prématuré d'annoncer la mort du Parti socialiste : "Le PS a besoin de réformes, d'engager une profonde réflexion sur son rôle et son positionnement pour redevenir un lieu de débat et retrouver une vraie importance politique."

* Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, France 24 et LCP-AN.