Elections Législatives

Les élections législatives ont lieu les 11 et 18 juin 2017. Le scrutin a lieu dans tous les bureaux de vote en métropole et dans les collectivités d’outre-mer. La plupart des bureaux ouvriront à 8 heures du matin et fermeront à 19 heures. Dans certaines grandes villes, des dérogations prévoient cependant une fermeture des bureaux à 20 heures, heure de publication des premiers résultats.

Les forces politiques prenant part au scrutin avec la probabilité de remporter le plus de députés sont celles qui ont présenté une candidat à la dernière élection présidentielle et qui affichent l’ambition d’être présentes dans chacune des 577 circonscriptions législatives : le mouvement en Marche ! qui se rebaptise La République en marche pour ce scrutin ; le parti Socialiste ; Les républicains ; La France insoumise ; Debout la France et le Front national. D’autres formations, y compris parmi celles qui ont participé au scrutin présidentiel, seront aussi présentes sans pouvoir, a priori, soumettre des candidats aux suffrages des électeurs dans l’ensemble des circonscriptions.

Compte tenu de l’apparition d’une nouvelle force politique qui est parvenue à faire élire Emmanuel Macron à la présidence de la république, il sera capital de voir quelle déclaration de rattachement à une force politique feront les candidats au moment de déposer leur candidature. Cette déclaration de rattachement est essentielle, car elle peut entraîner, en cas d’élection du candidat, l’attribution d’une contribution de l’état au financement de sa force politique.

Les conditions de participation au scrutin sont identiques à celles des élections départementales, régionales et européennes : un électeur doit être de nationalité française, jouir de ses droits civiques et politiques, et enfin être inscrit sur les listes électorales.

L’élection se déroule au suffrage universel au scrutin uninominal direct à deux tours. Elle est régie par une loi organique, à la différence de l’élection présidentielle qui dépend directement de la constitution. Le candidat élu doit recueillir la majorité des suffrages exprimés. Si aucun candidat n’atteint ce seuil avec le vote d’au moins 25% des électeurs inscrits. Un second tour est organisé. Les candidats devant s’inscrire pour chacun des tours, il est possible pour certains de se retirer entre les deux tours en appelant à voter pour l’un de leurs concurrents.

Un député est élu pour un mandat de cinq ans.

123456789102025