Législatives : vers une abstention record au premier tour, selon un sondage

À deux jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'inconnue reste l'abstention. D'après le dernier sondage Odoxa pour franceinfo, publié vendredi 9 juin, on se dirige vers une abstention record à 48%.

Un bureau abstentionniste à Villerversure dans l\'Ain, le 7 mai 2017.
Un bureau abstentionniste à Villerversure dans l'Ain, le 7 mai 2017. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Dernier jour de campagne pour les candidats aux législatives et dernière ligne droite pour convaincre. Le premier tour des élections législatives, dimanche 11 juin, devrait être marqué par une abstention record, selon un sondage Odoxa pour franceinfo* publié vendredi. Celle-ci pourrait atteindre 48%, soit le pire score enregistré depuis 1958. 

Ce sondage a été réalisé avant les révélations de franceinfo sur l'emploi d'une dizaine d’employés du Modem, rémunérés comme assistants parlementaires européens, ce qui semble montrer l’existence d’un "système" de financement.

La lassitude des électeurs

La première raison de cette faible participation est "un certain désintérêt ou une certaine lassitude après six tours de scrutins en huit mois, primaires comprises", analyse Gaël Sliman, le président de l'institut Odoxa.

Et puis, "30% des futurs abstentionnistes expliquent qu'ils ne voteront pas parce qu'ils ne soutiennent pas Emmanuel Macron, mais soit ils ne veulent pas bloquer ou empêcher d'agir le nouveau président, soit ils pensent que, de toute façon, l'élection est jouée d'avance et que La République en marche va l'emporter très largement", indique encore Gaël Sliman.

Deux-tiers des Français pour une majorité présidentielle

D'ailleurs, les deux-tiers des Français (65%) disent souhaiter que La République en marche dispose d'une majorité à l'Assemblée. Fait marquant : les sympathisants de gauche tout comme ceux de la droite parlementaire sont 67% à souhaiter le mouvement d'Emmanuel Macron dispose d'une majorité.

Ceux qui disent souhaiter la victoire de La République en marche justifient leur souhait en expliquant que c'est avant tout parce qu'ils pensent "qu'il faut que le gouvernement et le nouveau président puissent gouverner" (68%), bien plus que par "adhésion à ce mouvement et à ses idées" (14%).

Une majorité d'abstentionnistes chez les 18-24 ans

Dans le détails, les deux-tiers des jeunes interrogés affirment qu'ils n'iront pas voter (65% des 18-24 ans) tandis que leurs aînés seront moins d'un tiers à déserter les isoloirs (32% des plus de 65 ans). Dans les catégories populaires, près de six électeurs sur dix devraient s'abstenir (56%).

Les sympathisants du FN (48%) et les sympathisants de gauche (42%) devraient être plus nombreux à s'abstenir dimanche que les sympathisants d'En Marche (29%).

*Enquête réalisée en ligne les 7 et 8 juin auprès d'un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles : 240 sympathisants de gauche, 147 sympathisants En Marche !, 125 sympathisants de droits hors FN et 173 du FN.