Cyberattaques : la France se protège

Stéphanie Perez est en direct de l'Agence nationale de la sécurité. Elle explique les différentes formes de cyberattaques.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Alors que la France prend des mesures pour lutter contre les cyberattaques des candidats à la présidence de la République, le parti d'Emmanuel Macron affirme avoir déjà été victime de piratage de données personnelles. "Une cyberattaque, peut être du sabotage. Le plus récent et le plus spectaculaire est celui de TV5 Monde, qui s'était soldé par un écran noir pendant plusieurs heures", explique Stéphanie Perez. Une cyberattaque peut également être le piratage de milliers de données confidentielles, comme cela a été le cas d'Hillary Clinton lors de la campagne électorale américaine.

Les ministères de la Défense et de l'Intérieur protégés en priorité

La France est protégée, mais il y a des priorités : les serveurs les plus protégés sont ceux qui concernent les ministères de la Défense et le ministère de l'Intérieur. "Tout ce qui concerne la sécurité nationale et surtout les prochaines élections. Selon nos informations,  les experts sont déjà à pied d'oeuvre pour sécuriser le système de décompte des voix, mais il y a des failles", conclut Stéphanie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs médias belges ont été victimes d\'une attaque informatique, le 24 octobre 2016.
Plusieurs médias belges ont été victimes d'une attaque informatique, le 24 octobre 2016. (MAXPPP)