Derrière le Slip Français, Guillaume Gibault. A 28 ans, il est à la tête d'une entreprise qui compte faire cette année un million de chiffre d'affaires. Son objectif : profiter de l'engouement pour le "made in France" pour faire connaître sa marque de sous-vêtements lancée, il y a deux ans. La fabrication française est son principal argument de vente. Du fil au slip, tout est produit sur le territoire français. 

Dans un tout autre rayon, le numéro 1 français de la poêle : Téfal. Les ustensiles sont presque tous fabriqués en France. Mais si les clients les achètent, c'est d'abord pour leur réputation. La marque, depuis toujours, affiche sa fabrication française en petit et mise plutôt sur la qualité. C'est le principal atout de Téfal, selon Gérard Salommez, directeur général France du goupe Seb.

Au salon du "Made in France", qui se déroule du 9 au 11 novembre à Paris, entreprises installées ou en devenir comptent bien faire montre de leur expertise...100% française. Leur nouvel atout marketing.  

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pose avec une marinière Armor-Lux et un mixeur Moulinex pour promouvoir le "Made in France", en octobre 2012.
Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pose avec une marinière Armor-Lux et un mixeur Moulinex pour promouvoir le "Made in France", en octobre 2012. (LE PARISIEN MAGAZINE)