Impôts : que prévoit Emmanuel Macron ?

Le président de la République prévoit notamment de faire baisser les cotisations salariales et d'augmenter la CSG. Des mesures qui vont avantager les actifs, mais risquent de peser sur les retraités et les fonctionnaires.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron souhaite favoriser les actifs en leur octroyant plus de pouvoir d'achat. Sa méthode ? Faire baisser la cotisation des actifs de 22 milliards d'euros. Pour compenser ce manque à gagner pour l'État, le président de la République prévoit d'augmenter la CSG de 22 milliards. Ainsi, une personne au Smic gagnera 250 euros en plus par an. Et plus les revenus augmentent, plus les gains sont importants.

Une réforme qui ne devrait pas satisfaire tout le monde

Mais cette réforme risque de faire des perdants. Les retraités qui perçoivent plus de 1 200 euros par mois devront par exemple payer la CSG sans aucune compensation puisqu'ils ne paient pas de cotisations salariales. Autres grands perdants : ceux qui possèdent un patrimoine important ainsi que les fonctionnaires et les indépendants, qui n'ont pas le même système de charges que dans le privé. Mais le gouvernement a promis de trouver une solution pour leur redonner un peu plus de pouvoir d'achat.

Le JT
Les autres sujets du JT
(NICOLAS KOVARIK / MAXPPP)