Les Français estiment qu'une personne seule a besoin au minimum de 1 490 euros par mois pour vivre, selon une étude publiée mercredi 5 février 2014.
Les Français estiment qu'une personne seule a besoin au minimum de 1 490 euros par mois pour vivre, selon une étude publiée mercredi 5 février 2014. (FRANK CHMURA / PHOTODISC / AFP)

387 euros de plus que le smic mensuel. Les Français estiment qu'une personne seule a besoin au minimum de 1 490 euros par mois pour vivre, selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) publiée mercredi 5 février.

A titre de comparaison, selon l'Insee, le niveau de vie médian après impôts s'élevait en 2011 à 1 630 euros par mois, c'est-à-dire que la moitié des Français gagne moins, l'autre moitié gagne plus. La même année, 8,7 millions de personnes vivaient en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 977 euros par mois.

La montée des inégalités sociales

Ce baromètre, publié chaque année, montre également que "les Français perçoivent de plus en plus la montée des inégalités sociales" : ainsi, neuf sur dix estiment que les inégalités ont augmenté ces cinq dernières années. S sept sur dix partageaient ce constat en 2000.

Si 42% des personnes consultées considèrent les inégalités de revenus comme les plus répandues, ce sont les inégalités d'accès aux soins qui arrivent en tête des plus inacceptables (22%), devant les revenus (19%) et le logement (16%). 

Face à ces constats, une large majorité (64%) juge normal que la France consacre un tiers du revenu national au financement de la protection sociale, mais 60% pensent que les entreprises ne doivent cotiser "ni plus ni moins qu'actuellement". Une évolution "notable" selon la Drees.