Violences domestiques : la pub Tefal qui crée le bad buzz

Une campagne de pub de la marque Tefal circule actuellement sur les réseaux sociaux. Pour certains, elle tourne en dérision les violences domestiques. Les responsables de la campagne affirment qu’il s’agit d’une erreur et que la pub n’aurait jamais dû sortir.

("Repect your clothes" peut-on lire sur cette pub Téfal qui tourne sur Twitter © Twitter)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Un fer à repasser brandi par une chemise d’homme qui attaque une femme. L’image est estampillée Tefal avec ce slogan : "Respect your clothes". Elle tourne ce mardi sur Twitter et suscite de nombreuses réactions d’indignation. Pub "honteuse", note un twitto, alors que d’autres estiment qu’elle fait "tranquillement l’apologie des violences conjugales", qu’elle tourne en dérision les violences faites aux femmes, qu’elle est un appel à la violence et qu’elle est sexiste. L’association feministe "Chiennes de garde" appelle même à porter plainte. Une autre pub montre un homme près d'une table à repasser qui se prend un coup de pied par son pantalon.

Joint par France Info, Publicis Conseil qui a réalisé la publicité pour Tefal, assure qu’il s’agit "d’une erreur ". La campagne aurait été publiée sur un site spécialisé pendant les fêtes alors qu’elle n’avait pas été ni validée, ni choisie. Il s’agit d’une série d’images des concepteurs qui "n’aurait jamais dû être publiée ", explique la responsable de communication de Publicis Conseil. Elle va d’ailleurs demander au site en question de retirer les images.

Dans un communiqué de presse, Publicis Conseil note mardi soir : "Les trois visuels Tefal qui circulent actuellement sur le net ne sont pas une campagne. Ils ont été imaginés par Publicis Conseil dans le cadre d'un concours créatif et n’ont jamais été demandés ni validés par la marque Tefal. Ils ont été postés, par erreur, sur un seul site par une personne de l’agence. Publicis Conseil présente ses excuses à Tefal ".