FRANCE – Pour ses quatre ans, Marie a reçu comme cadeau de la part de sa tante des vêtements fabriqués en Chine. Le problème, c'est qu'ils contiennent un produit toxique. Au bout de quelques heures, l'enfant se retrouve couverte de plaques, son visage est enflé et elle peine à ouvrir les yeux. Les dermatologues sont formels : le textile est responsable de cette violente allergie.

L'information a été révélée par Le Réveil normand, mercredi 7 novembre. La petite fille originaire de l'Orne a été victime d'une dermatose allergique provoquée par une substance chimique qui se trouvait dans une jupe et un tee-shirt "made in China" : du diméthylfumarate. Cet anti-fongicide est interdit en France, mais est toujours utilisé pour lutter contre les moisissures dans la fabrication des canapés, vêtements et chaussures en Chine. Ce drame relance la polémique sur les dangers du "made in China".

Pour ses 4 ans, Marie a reçu des vêtements fabriqués en Chine. Ils contenaient un produit toxique. Au bout de quelques heures, l'enfant a été couverte de plaques, le visage déformé.
Pour ses 4 ans, Marie a reçu des vêtements fabriqués en Chine. Ils contenaient un produit toxique. Au bout de quelques heures, l'enfant a été couverte de plaques, le visage déformé. (FRANCETV INFO / FRANCE 2)