Un triste record pourrait être battu jeudi 25 avril : les chiffres du chômage du mois de mars, attendus en fin de journée, devraient être mauvais. Alors que la situation des demandeurs d'emploi n'est pas facile à vivre, pour certains, elle est encore plus douloureuse, comme pour ces allocataires qui ont reçu trop d'indemnités et qui sont sommés de les rembourser à Pôle emploi. Or, souvent, la somme a été dépensée.

Julie Moreau vit un cauchemar depuis trois ans, depuis que Pôle emploi lui réclame les 4 134,25 euros d'indemnités de trop qu'elle a perçus à la suite d'une erreur d'un conseiller de son agence Pôle emploi, d'après la jeune femme. Avec son conjoint payé au smic et son temps partiel, Julie, qui élève un bébé, dit avoir des difficultés pour effectuer ce remboursement. Voici le reportage de France 2.

Dans une agence Pôle emploi de Pantin (Seine-Saint-Denis), le 25 mars 2013.
Dans une agence Pôle emploi de Pantin (Seine-Saint-Denis), le 25 mars 2013. (FRED DUFOUR / AFP)