VIDEO. Les pilleurs de métaux sévissent

Les amateurs de détecteurs de métaux volent parfois des objets appartenant au patrimoine historique. Une équipe de France 2 a enquêté.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

De nombreux passionnés pratiquent la chasse aux objets historiques à l'aide d'un détecteur de métaux. C'est pourtant une pratique illégale considérée comme du pillage. De nombreux sites archéologiques souffrent de cette pratique. Plusieurs milliers d'objets enfouis sous terre seraient ainsi volés chaque année avant d'être revendus sur internet. Par exemple, de nombreuses pièces gauloises ou romaines sont proposées à la vente sur internet.

"C'est du vol"

"Ce loisir s'apparente à du pillage. Je suis arrivé à l'entrée du musée et il y avait une suite de trous qui menaient à un site romain en fouille", regrette Ludovic Malecot, directeur du musée Rauranum. "C'est du vol, de la spoliation du patrimoine commun à tous les Français. C'est une perte énorme d'informations", s'énerve Eric Champault, de l'institut de recherches archéologiques préventives, au micro de France 2. 520 000 objets archéologiques seraient déterrés chaque année en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
(CAPTURE ECRAN FRANCE 2)