:l'éco, France info

VIDEO. Edgar Grospiron : "la motivation se travaille comme un muscle"

Invité de Jean-Paul Chapel mardi 13 décembre dans ":L’éco", Edgar Grospiron, champion olympique de ski acrobatique et conférencier, en est persuadé : la motivation c’est comme un muscle, ça se travaille !

Voir la vidéo
FRANCEINFO
Shana LoustauFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je considère que la motivation est un ensemble de facteurs qui nous met en action vers un but précis". C’est Edgar Grospiron qui l’affirme mardi 13 décembre dans ":L’éco". Il poursuit : "Ces facteurs sont des choses qu’il faut aller chercher : l’ambition, la passion, le plaisir. Pour moi ça fonctionne comme un muscle, c’est quelque chose qui se travaille, et ça donne des résultats fantastiques. Moi ça m’a permis de réaliser un rêve de gosse".

Edgar Grospiron raconte: "j’ai pris conscience que la motivation se travaillait à l’âge de 12 ans. J’étais en haut d’une montagne, face à  un mur de bosses. Mon entraineur m’a dit : "si tu vois les bosses comme des pièges, tu vas avoir des problèmes, si tu les vois comme des opportunités, tu trouveras des solutions".

"Le coaching est un phénomène qui va en s’amplifiant"

A la Question qui fâche du Huffington Post sur l’espérance de vie du nouveau phénomène "coaching", Edgar Grospiron répond : "Je ne crois pas que le coaching soit une mode passagère, c’est au contraire un phénomène qui va en s’amplifiant. Travailler sa motivation c’est une forme de développement personnel".

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Edgar Grospiron a choisi Going back to my roots, reprise par Synapson. Il justifie ce choix : "c’est pour rappeler les racines de cette motivation. Selon moi il y en a trois : la passion, le talent et la créativité".

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.