Un mariage Darty-Conforama au détriment de la Fnac

Darty a opté ce vendredi en faveur de l'offre de rachat déposée par Conforama, et a ainsi rompu les fiançailles nouées en novembre dernier avec la Fnac. Mais tout n'est pas terminé pour la Fnac.

(Le conseil d'administration de Darty accepte la proposition de rachat de Conforama © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Darty se marie avec Conforama. La messe est dite, ou enfin presque. Une petite phrase, à la fin du communiqué officiel de Darty, laisse la porte entr'ouverte à une nouvelle offre de la Fnac, à condition qu'elle soit "plus favorable tant sur le plan financier qu'au regard de sa certitude d'exécution".

Darty séduit par le cash de Conforama

Jusqu'ici, le célèbre distributeur de produits culturels avait surtout bâti sa proposition d'achat, d'un montant d'environ 800 millions d'euros, sur de l'échange d'actions, 1 titre FNAC pour 37 Darty. La proposition avait été approuvée en novembre dernier par les administrateurs britanniques de Darty.

 

Sauf que ceux-ci auraient en fait préféré du cash. Et c'est justement ce à quoi s'engage Conforama : un payement intégral en numéraire, en liquide, pour environ 864 millions d'euros.

La Fnac va-t-elle surenchérir ?

 Autre avantage de cette offre, selon des experts du secteur, elle émane d'un groupe plus complémentaire de Darty que ne l'est la Fnac, et il y a moins de risques de voir l'Autorité de la concurrence faire capoter in fine l'opération. Reste à savoir si la Fnac va surenchérir, seule ou en faisant alliance avec un autre partenaire.