VIDEO. Une frénésie dans la construction d'aéroports, un mal bien français

Sur les 108 aéroports commerciaux régionaux, seuls 17 sont très fréquentés donc rentables. Chaque région, chaque département a voulu son aéroport. France 2 a mené son enquête.

Voir la vidéo
AMBROISE DUCHE et REDA SETTAR - FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cela ressemble à un gâchis à y regarder de plus près. Chaque région, chaque département a voulu son aéroport. Aéroport fantôme, pistes de décollage désertes, la France compte près de 100 aéroports. Est-ce bien raisonnable ? France 2 a mené son enquête.

Un seuil de rentabilité difficile à atteindre 

Certains aéroports n'auraient plus lieu d'exister selon la Cour des comptes. L'aéroport de Dijon (Côte-d'Or) n'a plus vu d'avion commercial se poser depuis juin 2014 pour un tarmac qui représentait un investissement d'avenir il y a vingt ans. La concurrence aéroportuaire sera la cause de cet abandon.

Sur 108 aéroports commerciaux régionaux, seuls 17 sont très fréquentés donc rentables. Le million de passagers pour atteindre le seuil de rentabilité est difficile à atteindre pour les responsables régionaux de ces lieux, comme dans le département de la Dordogne avec ses deux aéroports : celui de Périgueux et Bergerac à 58 km l'un de l'autre. C'est l'argent public qui maintient les deux aéroports en activité. Voici le reportage de nos confrères de France 2

Vue de l'aéroport de Bergerac (Dordogne), juillet 2006
Vue de l'aéroport de Bergerac (Dordogne), juillet 2006 (MAXPPP)