VTC : tensions et négociations

Les chauffeurs VTC sont en colère contre Uber.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux abords de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, il y a une bonne heure de ralentissements dès 6 heures du matin. Les voyageurs en partance pour les vacances de Noël ont dû s'armer de patience. Une quarantaine de chauffeurs VTC occupent une nouvelle fois la route d'accès. Pas de blocage complet ce dimanche 18 décembre, ils attendent la médiation qu'ils ont obtenue demain matin avec les principales plateformes de réservation pour lesquelles ils travaillent. Une réunion sous la houlette du secrétaire d'État aux Transports.

Commission augmentée

La plupart de ces chauffeurs VTC sont des auto-entrepreneurs ou des salariés de petites entreprises qui travaillent pour des plateformes de mise en relation. Ils sont aujourd'hui 22 000 en France, le secteur a explosé en trois ans. Le salaire moyen s'établit entre 1 400 et 1 600 euros par mois. Trop de précarité selon les chauffeurs qui reproche notamment à Uber d'avoir augmenté sa commission de 5 %.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation de chauffeurs de VTC, le 15 décembre 2016 à Paris.
Manifestation de chauffeurs de VTC, le 15 décembre 2016 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)