Uber : un modèle en mutation

La société californienne Uber enregistre de fortes pertes financières. Ce modèle est-il viable ?

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Uber dégage", c'est le slogan des chauffeurs VTC depuis plusieurs semaines. Cette mobilisation remet-elle en cause le modèle d'Uber ? Les chauffeurs qui travaillent pour la société américaine ne sont pas salariés, mais indépendants. Ils achètent ou louent leur voiture et paient leurs charges sociales. Mais Uber prélève une commission sur chaque course, 25% et fixe aussi les prix jugés trop bas. Un modèle qui fait d'Uber un employeur aux yeux de l'Ursaaf en France. 

Contentieux dans le monde

La France, est-elle un cas à part ? Les contentieux existent ailleurs. En Grande-Bretagne, la justice a donné raison à deux chauffeurs. Aux États-Unis, même combat. Alors Uber est-elle une entreprise en danger ? Depuis début 2016, 3,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le monde, mais aussi 2,2 milliards de pertes. Pourtant, les investisseurs continuent de lui faire confiance. L'avenir pour Uber se dessine aussi sans chauffeur. Leur véhicule du futur pourrait circuler d'ici une dizaine d'années. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation de chauffeurs VTC à Paris, le 15 décembre 2016.
Manifestation de chauffeurs VTC à Paris, le 15 décembre 2016. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)