Des cornes de rhinocéros aux enchères pour protéger l’espèce ?

Un propriétaire de rhinocéros vend ses cornes aux enchères de rhinocéros afin de financer leur protection.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Afrique du Sud, John Hume, propriétaire du plus grand élevage au monde a fait le pari de revendre les cornes de rhinocéros pour préserver l’espèce. Ses 1500 rhinocéros sont protégés par une armée privée et sont régulièrement décornés sous anesthésie pour éviter les braconnages.

Les coûts sont trop élevés. Il n’y a qu’un seul moyen pour moi de financer ces coûts, c’est de vendre mes cornes de rhinocéros et utiliser cet argent pour les protéger”, explique John Hume.

Pour financer cette opération il va mettre en vente 500 kilos de cornes d’une valeur estimée 25 millions d’euros.

L’Afrique du Sud abrite 80 % des rhinocéros de la planète et chaque année, 1000 rhinocéros sont abattus par les braconniers.

Une vente aux enchères qui fait polémique

Mais pour certaines ONG, ces enchères ont de grandes chances d’alimenter le marché noir en Chine et au Vietnam où la vente de cornes est interdite.

"Tout ce qui intéresse John Hume c'est l'argent. Il profite des failles de la loi pour élever et vendre des rhinocéros. Ces animaux devraient être protégés au lieu d'être  considérés comme des objets de commerce. C'est scandaleux", insiste Michele Pickover, directrice de la fondation EMS un organisme de protection des animaux.

Vente aux enchères de cornes de rhinocéros pour préserver l\'espèce.
Vente aux enchères de cornes de rhinocéros pour préserver l'espèce. (Brut)