TGV : la SNCF veut développer son offre à petits prix

La SNCF revoit sa stratégie sur les lignes à grande vitesse, avec plus de billets à petits prix.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans cette gare parisienne, quand on évoque le prix des billets de train, à chacun ses mots, mais les usagés sont unanimes. Un billet qui augmente sans arrêt. C'est bien le cas depuis 2010. Une hausse tous les ans, variable, mais d'au moins 2% à chaque fois. Au total, en cinq ans, c'est une hausse d'au moins 14,7%, presque trois fois plus que l'inflation.

Fini les hausses

Alors, la SNCF fait marche arrière. Depuis l'an dernier, fini les hausses, les prix sont gelés. Pas le choix face à la concurrence du covoiturage, des avions et des autocars low cost. Et les TGV classiques en souffrent : leur taux de remplissage, en baisse, est de 65% contre 95% pour les trains à bas prix Ouigo. Cette offre, la SNCF veut désormais la développer, mais sans déstabiliser ses lignes classiques. Un équilibre difficile à trouver sur lequel l'entreprise ne souhaite pas communiquer.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV sur un quai, Gare de Lyon, à Paris.
Un TGV sur un quai, Gare de Lyon, à Paris. (PASCAL DELOCHE / GODONG)