SNCF : le virage du lowcost

France 2 s'est intéressée à la stratégie de la SNCF pour reconquérir les clients.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Fleuron de la SNCF depuis des années, le TGV est aujourd'hui en panne. Depuis quatre ans, la fréquentation des lignes à grande vitesse chute constamment. Elle se stabilise tout juste l'année dernière. Des TGV moins empruntés, mais aussi moins remplis. 65% de sièges occupés seulement en moyenne. Alors pour reconquérir les voyageurs, la SNCF prend un virage : celui de la stratégie à bas coût.

Ouigo et Ouibus

En 2013, la SNCF lance Ouigo, une version épurée du TGV. Des billets beaucoup moins cher, résultat : des trains remplis à 95%. "C'est un vrai succès populaire", note Rachel Picard, directrice de SNCF Voyage. Et la SNCF ne mise plus que sur le rail. Depuis l'été 2015, elle s'est lancée dans la bataille des bus. Plus de quatre millions de voyages et 46 destinations espérées cette année. La cible ? Les jeunes et ceux qui n'ont plus le moyen de se payer le TGV.

Le JT
Les autres sujets du JT