Gare de Lyon paralysée, incendie dans un TGV : vendredi noir à la SNCF

Plusieurs incidents perturbent la circulation des trains, au départ de la Gare de Lyon et entre Paris et Bordeaux, vendredi soir.

Un TGV au départ de la gare de Nice (Alpes-Maritimes), le 25 janvier 2016.
Un TGV au départ de la gare de Nice (Alpes-Maritimes), le 25 janvier 2016. (J.M EMPORTES / ONLY FRANCE / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un suicide sur une voie et un incendie à bord d'un TGV ont fortement ralenti la circulation des trains, aussi bien en Ile-de-France que sur plusieurs lignes TGV, vendredi 29 janvier.

La gare de Lyon paralysée après un suicide sur une voie

En moyenne une heure de retard au départ, parfois deux. La circulation des trains a été très perturbée, vendredi en fin d'après-midi, sur les lignes desservies par la gare de Lyon, à Paris. "Une personne a été heurtée par un TGV à Maisons-Alfort en région parisienne. La circulation a été totalement interrompue dans ce secteur à 17h15 pour permettre l'intervention de la police et des secours. Elle a repris partiellement à 18 heures", a annoncé la SNCF.

La circulation a repris progressivement sur la ligne D du RER, entre Paris et Villeneuve-Saint-Georges, mais il fallait encore compter 30 à 40 minutes de temps de trajet supplémentaire pendant une bonne partie de la soirée.

Les passagers empruntant les grandes lignes ont dû faire preuve de plus de patience. A 23h30, des trains en provenance de Nice, Marseille, Lyon, Montpellier affichent 1h15 à 2 heures de retard. Et des centaines de voyageurs ont passé plusieurs heures à attendre dans les différents halls de la gare de Lyon.

Incendie à bord d'un TGV Paris-Bordeaux

Plus tard dans la soirée, c'est l'ouest de la France qui a pâti d'un autre incident. Un incendie s'est déclaré dans un TGV qui faisait la liaison Paris-Bordeaux avec 700 à 800 passagers à bord. Le feu s'est déclaré vers 19h45 sur le train, qui s'est immobilisé à Monts (Indre-et-Loire), au sud de Tours.

"Cela fait maintenant plus d'une heure que le courant a été rétabli et le trafic a repris. Les clients qui étaient dans la rame endommagée ont été transbordés dans une autre rame", selon responsable du service de communication de la SNCF.

Des mesures ont été prises pour assurer le ravitaillement des voyageurs "aussi rapidement que possible", a précisé la même source. "Il y a eu un début d'incendie sur une rame TGV. Les pompiers sont intervenus, il a fallu couper l'alimentation électrique et tous les trains sur l'axe Paris-Bordeaux ont été arrêtés". Tous les trains Paris-Bordaux affichent désormais un retard d'une à deux heures.