Echanger ou annuler son billet de train SNCF va devenir payant

Jusqu'à présent, il était possible d'échanger ou d'annuler ses billets de train (hors Prem's) sans frais jusqu'à la veille du départ.

Un distributeur automatique de billets de train à la gare SNCF de Vannes (Morbihan), en 2011.
Un distributeur automatique de billets de train à la gare SNCF de Vannes (Morbihan), en 2011. (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avant d'acheter ses billets de train, mieux vaut être sûr de son coup. La SNCF a annoncé, vendredi 22 janvier, qu'elle allait rendre payants les échanges et annulations de billets à partir du mois d'avril.

Jusqu'à présent, il était possible d'échanger ou d'annuler ses billets de train (hors Prem's) sans frais jusqu'à la veille du départ. Désormais, cette opération coûtera 5 euros, quelle que soit la date, précise France Info. Inutile donc de s'y prendre à l'avance pour modifier votre voyage : la sanction sera identique. Attention tout de même à ne pas attendre le jour J, car la facture s'élèvera alors à 15 euros.

Les détenteurs d'une carte de réduction épargnés

Seules deux moyens permettent d'échapper à ces conditions de plus en plus drastiques : détenir une carte de réduction (Jeune, Senior, Enfant, Week-End...). Dans ce cas, l'échange ou l'annulation reste gratuit jusqu'à la veille du départ et facturé 5 euros le jour du départ. Autre possibilité, acheter un billet Pro, plus flexible, mais aussi plus cher...

Cette annonce a été faite lors d'une conférence de presse au cours de laquelle la SNCF a estimé avoir perdu "plusieurs dizaines de millions d'euros" en 2015 à cause des attentats qui ont touché Paris et le Thalys. "L'impact est lourd", a indiqué Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF. Dans les 15 jours qui ont suivi le 13 novembre, les ventes de billets de TGV ont chuté jusqu'à 30% pour les trajets internationaux, jusqu'à 8% pour les trajets en France. Aujourd'hui, cette baisse est toujours d'environ 15% pour l'international, et de 5% en France.