Sécurité routière : des radars plus rentables

En plateau, Pascale Manzagol revient sur un étrange paradoxe qui entoure la question des radars. Explications...

Voir la vidéo
France 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En 2015, il y a eu moins de flashs, mais plus de contraventions. En plateau, Pascale Manzagol revient sur le paradoxe des radars. "Les radars sont plus efficaces techniquement, les photos sont meilleures et puis il y a les accords avec les pays voisins. Résultat : une contravention est envoyée dans plus de 65% des cas ce qui représente plus de 13 millions de PV l'an dernier, nouveau record."

Moins de flashs

Le nombre de flashs a pour sa part baissé. "Les responsables de la sécurité routière avancent deux explications. D'abord, une baisse de l'activité des radars mobiles et embarqués, moins 4% de flashs, probablement parce que les forces de l'ordre en 2015 ont été beaucoup plus sollicitées pour la sécurité intérieure que sur les routes. L'autre explication, peut être une tendance de fond : les automobilistes se jouent des radars plus facilement ce qui pourrait expliquer l'augmentation de la vitesse sur les voies rapides et sur les autoroutes, et la hausse des accidents mortels", détaille Pascale Manzagol. Il semblerait que la peur du radar doive être réinventée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un radar double sens en France.
Un radar double sens en France. (MAXPPP)