Ryanair envisage de proposer des vols transatlantiques à bas prix

La compagnie aérienne à bas coût a annoncé vouloir s'attaquer au marché transatlantique. Est-ce réalisable ? À quelles conditions ?

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Un billet d'avion Paris-New York pour seulement 14 euros, plus les taxes d'aéroport. C'est ce que prétend offrir la compagnie low cost Ryanair dans quatre à cinq ans.
Ce mardi 17 mars à Roissy, les passagers semblaient intéressés, mais sceptiques : "J'espère juste que la sécurité n'est pas en rapport avec le prix", confie l'un d'entre eux au micro de France 2.
La compagnie envisage de relier une douzaine de villes européennes, dont Londres, Dublin ou Berlin, à une douzaine d'aéroports américains comme Boston, New York, Chicago ou Miami, et cela à des prix imbattables.

Attention aux options payantes

Aujourd'hui, un aller-retour Londres-New York pour un départ début juin coûte plus de 600 euros chez une compagnie classique. Ryanair proposerait donc des tarifs vingt fois moins élevés que les compagnies traditionnelles. Mais derrière cette offre alléchante, le tarif réel risque d'être bien plus élevé. "14 euros, c'est le droit de monter dans l'avion sans bagage et sans option payante", explique Emmanuel Combe, expert du secteur aérien.
Les deux compagnies aériennes qui ont tenté l'expérience dans le passé ont depuis fait faillite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Boeing 737 de la compagnie aérienne Ryanair, le 11 octobre 2014.
Un Boeing 737 de la compagnie aérienne Ryanair, le 11 octobre 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)