Pénurie de carburants : les particuliers s'adaptent

Une équipe de France 2 s'est rendue au Havre où les automobilistes s'organisent face au manque de carburants. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les stations désertes ferment les unes après les autres. Au Havre, chercher de l'essence est un défi bien compliqué. Parfois, les automobilistes un peu perdus visitent des stations désertes où on ne trouve aucun carburant. Agacés et le réservoir vide, ils partent tenter leur chance ailleurs. Mais ils ne sont pas sortis d'affaire : cet après-midi, la préfecture vient de réquisitionner l'une des rares stations ouvertes pour les pompiers, ambulances et gendarmerie.

La queue ou les transports en commun

Alors les habitants sont obligés d'être imaginatifs : à vélo, un jerricane sur le dos, un automobiliste cherche une station. "J'ai attendu 45mn hier à une station. Il restait trois voitures avant moi, et finalement ce n'est pas passé", raconte-t-il au micro de France 2. Dans les lieux ouverts, il faut compter une heure d'attente sans garantie de trouver le précieux carburant. Et pour ceux qui n'ont plus le temps ni la patience, il reste les transports en commun payants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station-essence fermée en raison de la pénurie de carburant, à Arras, le 20 mai 2016.
Une station-essence fermée en raison de la pénurie de carburant, à Arras, le 20 mai 2016. (MAXPPP)