Grève des transporteurs de carburant : de nombreux Français affectés

Le gouvernement se saisit du dossier des carburants en recevant les syndicats, mercredi 31 mai. La grève des conducteurs va entrer dans sa deuxième semaine et des centaines de stations-service sont à sec.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Automobilistes bloqués, files d'attente interminables, bouchons inextricables... La grève des transporteurs de carburant, qui va entrer dans sa deuxième semaine, affecte de nombreux Français. Au fil des heures, ce mercredi 31 mai, les stations-service ferment les unes après les autres. 415 d'entre elles seraient en pénurie partielle et 489 ne distribueraient plus une seule goutte d'essence. Une situation en partie due au comportement des utilisateurs, dont certains font le plein par précaution.

Hausse des salaires et baisse du temps de travail

Les grévistes ralentissent les camions-citernes. Ces transporteurs de matières dangereuses demandent une journée de travail plus courte et que leurs salaires passent de 11 à 14 euros de l'heure. Ce mercredi soir à Paris, les clients qui souhaitent se procurer de l'essence devront encore se montrer patients tandis que le gouvernement rencontre les syndicats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des automobilistes patientent pour faire le plein dans une station-service d\'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), mercredi 31 mai 2017.
Des automobilistes patientent pour faire le plein dans une station-service d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), mercredi 31 mai 2017. (MAXPPP)