La chaleur oblige les trains à rouler moins vite pour préserver le matériel, selon la SNCF.
La chaleur oblige les trains à rouler moins vite pour préserver le matériel, selon la SNCF. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Les trains n'aiment pas la neige, mais ils ne raffolent pas non plus de la canicule. Les fortes chaleurs ont contraint la SNCF à ralentir la circulation des trains, dimanche 21 juillet, en Ile-de-France et en Picardie.

"Des limitations de vitesse, imposées par de fortes chaleurs, perturbent la circulation des trains" de plusieurs lignes du réseau ferré francilien, indique Transilien sur son site internet"La dilatation des rails nous oblige à une modification du plan de transport", explique le site.

"La mesure nous a été demandée à 13h30 par Réseau ferré de France (RFF). On lève le pied pour ménager le matériel", a dit à l'AFP un porte-parole de la SNCF. La vitesse maximum des RER a ainsi été limitée à "40 km/h", a-t-il précisé.

La mesure, qui concerne les trains roulant en Ile-de-France et en Picardie, entraîne des retards de trente à quarante minutes sur le RER D, de 20 minutes en moyenne sur les TER et de quelques minutes sur les TGV et devait s'achever en fin d'après-midi, selon ce porte-parole.