Emplois - salaires : grève à la SNCF et à la RATP le 9 mars

Pour la première fois depuis 2013, les syndicats de la SNCF ont appelé ce lundi ensemble à la grève le 9 mars pour défendre des conditions de travail et réclamer une hausse des salaires. C'est aussi sur ce motif que le même jour, la RATP sera en grève.

(Mouvement de grève unitaire à la SNCF le 9 mars © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'appel à la grève des syndicats de la SNCF (CGT, Unsa, Sud-Rail, CFDT et Force ouvrière) couvre la période allant du mardi 8 mars à 19h au jeudi 10 mars à 8h.

Les syndicats de la SNCF unis, une première depuis 2013                

Profondément divisés par la réforme ferroviaire, les syndicats de la SNCF n'avaient plus uni leurs forces au niveau national depuis le 13 juin 2013.

Ils se retrouvent aujourd'hui sur plusieurs thématiques : ils dénoncent une gestion "catastrophique " de l'emploi alors que des trains sont supprimés dans plusieurs régions faute de personnel, réclament une augmentation générale des salaires et veulent des garanties "de haut niveau social " pour les cheminots dans les futures règles de travail communes au secteur ferroviaire, actuellement en discussion avec le gouvernement et les entreprises concernées.

 

Les syndicats de cheminots dénoncent depuis plusieurs semaines l'"immobilisme " de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP, qui regroupe la SNCF et ses concurrents privés), qui n'a toujours pas dévoilé aux syndicats ses propositions. Un appel à la grève qui n'a rien à voir avec les manifestations contre le projet de loi El Khomri annoncées le 9 mars également. 

 

"C’est un coup d’avertissement." (Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT Cheminots)
--'--
--'--
 

Deux syndicats de la RATP également en grève 

Le syndicat Sud-RATP a déposé lundi, comme la CGT l'avait fait vendredi, un préavis de grève pour le 9 mars afin de réclamer une augmentation générale des salaires.

 

Le troisième syndicat (15,3% des voix aux dernières élections), réclame "une augmentation de la valeur du point à hauteur de 5% pour l'ensemble des salariés de la RATP ". D'après le syndicat, la RATP envisage de geler les salaires en 2016, comme en 2015. "On ne comprend pas pourquoi on a 0% d'augmentation de salaire alors que depuis 3 ans la RATP enregistre des gros bénéfices ", a commenté son délégué général Franck Barrault.

 

La CGT-RATP (premier syndicat avec 30,4%) avait été la première à déposer un préavis, vendredi. Elle appelle à un rassemblement à 10h00 devant le siège de la régie, près de Bercy. Les préavis des deux syndicats courent à partir du 8 mars 22h00. Celui de la CGT se termine le jeudi 10 à 6h40, celui de Sud à 8h00. 

Manifestations contre le projet de loi El Khomri 

C'est aussi le 9 mars qu'ont retenu les organisations de jeunesse, la CGT et d'autres opposants au projet de loi El Khomri pour réclamer dans la rue le retrait pur et simple du texte, qui sera finalement présenté en Conseil des ministres le 24 mars.