Cinq radars ont été détruits dans la nuit de jeudi à vendredi 8 novembre en Ille-et-Vilaine, quelques heures avant un déplacement à Rennes du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. Les radars ont été l'objet d'une "destruction par le feu", a indiqué la préfecture, qui a condamné des "actes de sabotage" et "des actes de vandalisme totalement irresponsables". Les installations sont situées à Châteauneuf, Saint-Méloir-des-Ondes, Miniac-Morvan, La Moinerie et au barrage de la Rance.

Cette action intervient alors que Stéphane Le Foll et le ministre délégué à l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, doivent rencontrer à Rennes divers acteurs économiques et sociaux dans le cadre de l'élaboration d'un Pacte d'avenir pour la Bretagne. En moyenne, neuf radars brûlent chaque mois, en France. Or, ces deux dernières semaines, une vingtaine sont déjà partis en fumée.

Un radar détruit le 4 novembre 2013, près de Lorient (Morbihan).
Un radar détruit le 4 novembre 2013, près de Lorient (Morbihan). (MAXPPP)