STX : opération séduction de Bruno Le Maire en Italie

Bruno Le Maire a rencontré à Rome ce mardi 1er août son homologue italien pour renouer le dialogue à propos des chantiers navals STX. Les deux pays se laissent jusqu'au 27 septembre pour trouver une solution.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une poignée de mains et quelques mots courtois en italien de la part de Bruno Le Maire : "Nous sommes deux grands peuples. Nous sommes comme deux frères". Le ministre français de l'Économie a tenté d'apaiser ses relations avec son homologue italien après la crise ouverte par la nationalisation des chantiers navals STX. Le gouvernement français exige désormais un partage à 50-50 du capital avec le repreneur italien Fincantieri.

Construire un "Airbus naval"

Mais pour Rome, hors de question de renoncer à la majorité. Pour sortir de l'ornière, Bruno Le Maire a joué une nouvelle carte. Il souhaite renforcer la coopération franco-italienne pour créer un leader européen de la construction navale, un "Airbus naval". Le constructeur français de navires militaires, Naval Group, est concurrent de Fincantieri. La France souhaite une alliance européenne pour peser sur le marché mondial. Les deux groupes ont déjà coopéré. La proposition est bien reçue par les Italiens. Mais sur STX, la situation reste bloquée. Les deux pays se donnent jusqu'au 27 septembre pour trouver une solution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les chantiers STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 2 avril 2017.
Les chantiers STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 2 avril 2017. (JEAN-MICHEL NIESTER / MAXPPP)