Chantiers navals STX : les Italiens seront majoritaires

C'est la fin du suspense sur l'avenir du chantier naval de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). L'Italien Fincantieri prendra bien le contrôle de STX France. L'accord, finalisé ce mercredi 27 septembre pendant le sommet franco-italien, met fin à plusieurs mois de bras de fer. 

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Fincantieri exigeait la moitié du capital de STX, la France le lui refusait. Finalement, personne ne perdra la face grâce à un montage subtil. Officiellement, la France et l'Italie se partagent équitablement STX France, mais pour que les Italiens aient une majorité, pendant douze ans, l'État français leur prêtera 1% du capital. Il pourra le récupérer si Fincantieri ne respecte pas ses engagements en matière d'emploi, de recherche, et d'investissement. Des garanties qui ne rassurent pas les syndicats.

"Ce qui compte, c'est ce qu'il y a réellement entre autres dans le pacte d'actionnaires"

"Ces histoires de pourcentage, c'est plus une histoire politique qu'autre chose. Ce qui compte, c'est ce qu'il y a réellement entre autres dans le pacte d'actionnaires, et c'est justement ce que ni l'État français ni Fincatieri ne veulent nous dévoiler", révèle Sébastien Benoit, secrétaire général de la CGT STX. Malgré les inquiétudes, le rapprochement franco-italien pourrait s'étendre d'ici un an à la construction navale militaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les chantiers STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 27 septembre 2017.
Les chantiers STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 27 septembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)