Affiches dans le métro : la RATP va rétablir la mention "en faveur des chrétiens d'Orient"

Depuis plusieurs jours, la régie de transport parisienne est la cible de nombreuses critiques pour son application stricte du principe de laïcité.

L\'affiche annonçait le concert, en juin, du groupe Les Prêtres, à l\'Olympia.
L'affiche annonçait le concert, en juin, du groupe Les Prêtres, à l'Olympia. (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Fin de la polémique. La marche arrière sera effective "dès demain", selon Jean-Vincent Placé. Contacté par francetv info, le sénateur EELV de l'Essonne a affirmé, lundi 6 avril, avoir obtenu de la RATP la garantie du rétablissement de la mention "au bénéfice des chrétiens d'Orient" des affiches pour un concert caritatif. Depuis plusieurs jours, la régie de transport était la cible de nombreuses critiques pour son application stricte du principe de laïcité.

Quelques instants plus tard, Jean-Michel di Falco, évêque de Gap, a confirmé sur Twitter avoir reçu la même garantie.

L'ultime confirmation de cette information est finalement venue du président de la RATP Pierre Mongin. "Les nouvelles affiches concernant le concert du choeur des prêtres du 14 juin prochain comporteront bien évidemment la mention +En faveur des chrétiens d'Orient+" a-t-il annoncé dans un communiqué. 

Un rétropédalage qui n'empêche pas le président de la Coordination des chrétiens d'Orient en danger (Chredo), Patrick Karam, de maintenir son action en référé contre la RATP, car, dit-il, "on veut une jurisprudence. On veut (...) une condamnation pour éviter ce comportement. On ne veut pas de l'arbitraire dans un Etat de droit".

"La RATP doit assumer ses responsabilités"

Cette décision avait suscité une incompréhension largement partagée. Les critiques de responsables politiques s'étaient multipliées au cours du week-end. Lundi, le Premier ministre Manuel Valls avait même appelé la RATP à "assumer ses responsabilités".