25 centimes d'indemnité par km pour les salariés qui vont travailler à vélo

Le montant de l'indemnité kilométrique vélo, destiné à inciter les salariés du privé à utiliser leur vélo pour aller travailler, a été fixé à 25 centimes d'euros par kilomètre. Une disposition facultative. Le décret a été publié ce vendredi au Journal Officiel et entre en vigueur ce samedi.

(Les patrons pourront rembourser leurs salariés à hauteur de 200 euros par an sans payer de cotisations sociales © MaxPPP)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'est une bonne nouvelle pour les salariés du privé qui pédalent pour se rendre au travail : ils pourront désormais être indemnisés si leur employeur décide de le faire car cette mesure, prévue par la loi sur la transition énergétique de Ségolène Royal, est facultative. Après quelques mois de retard, le décret d'application est paru ce vendredi matin au journal officiel.

Exonération d'impôt sur le revenu

On estime qu'un salarié parcourt en moyenne 7 kilomètres par jour entre son domicile et son travail, ce qui revient à 1,75 euros par jour. Cette somme est exonérée d'impôt sur le revenu, tout comme le remboursement des transports en commun. Pour l'employeur, il n'y a aucune cotisation sociale, à condition de ne pas dépasser un plafond de 200 euros par an. Cependant, rien n'empêche un patron d'aller au-delà de ce plafond de remboursement, tout en payant des charges.

(©)

Une indemnité cumulable

Il est possible de cumuler le remboursement d'un parcours à vélo, et des transports en commun, à condition qu'il n'y ait pas d'autre possibilité pour se rendre à la gare. Cela ne vaut pour l'instant que pour les salariés du privé. Quant aux fonctionnaires, il faudra patienter encore un peu. Ils devraient aussi bénéficier du système, lors de la publication du prochain décret.

A LIRE AUSSI ►►► Les salariés allant au travail à vélo pourront être indemnisés

A LIRE AUSSI ►►► Au travail à vélo : un dispositif plus encadré que prévu