Cent ans après l'ouverture de la première boutique de Coco Chanel, Karl Lagerfeld a fait défiler les mannequins de la célèbre maison, mardi 2 juillet, dans un décor de vieux théâtre délabré. Au deuxième jour des collections haute couture à Paris, de séduisantes amazones assez futuristes et très féminines ont évolué dans un théâtre abandonné, peut-être victime d'un bombardement. Le plafond s'était effondré, les murs en béton étaient noircis, les rideaux brûlés. Les stars étaient de la partie, avec Rihanna en tête d'affiche, seulement vêtue d'un long gilet Chanel beige boutonné du nombril au haut de l'entrejambe.

L'idée était "d'opposer le vieux monde et le nouveau monde", selon Karl Lagerfeld. "Chanel est l'ambassadeur du vieux monde dans le nouveau monde." Dans ce reportage, France 2 revient aussi sur la nouvelle collection de Christian Lacroix, de retour après quatre ans d'absence au musée des Arts décoratifs.

(PATRICK KOVARIK / AFP)