VIDEO. La place de parking, un placement d'avenir

Les stationnements étant de plus en plus rares et de plus en plus chers dans les grandes villes, investir dans une place de parking devient un placement d'avenir. Enquête de France 2.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aujourd'hui les places de parking valent de l'or. Et du petit investisseur aux grandes entreprises, la place de parking devient un véritable placement d'avenir qui rapporte 6 à 8% en un an. Et avec le locataire, "il n'y a pas de mauvaise surprise", confirme un investisseur, propriétaire de plusieurs places de parking dans Paris. À Lyon, Pierre Spitalieri a ouvert un parking voilà un an et demi à 6km de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry. "On a commencé petit avec 250 places sur un parking. On vient de s'agrandir avec un parking où on contient à peu près maintenant 600 places. Le chiffre d'affaires est toujours croissant", confie-t-il. À tel point qu'il prévoit d'ouvrir des franchises sur Paris, Bordeaux, Marseille et Nice. Avec des tarifs de 25% moins chers, en moyenne que ceux de l'aéroport, les clients affluent. D'autant plus que le service comprend la navette jusqu'au terminal.

Des tarifs de plus en plus élevés

En France, depuis 30ans, le marché est majoritairement tenu par trois grosses sociétés, Vinci, QPark et Effia. Elles imposent leurs règles et le règlement à la caisse est élevé.

Dans les centres-villes, les places libres se font de plus en plus rares tandis que les tarifs continuent à progresser en sous-sol, 2,5 fois plus rapidement que l'inflation, en seulement 10 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des véhicules Renault garés sur le parking du constructeur à Douai (Nord), le 25 mai 2010.
Des véhicules Renault garés sur le parking du constructeur à Douai (Nord), le 25 mai 2010. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)