Tourisme : l'exception marocaine

L'industrie du tourisme au Maroc est l'une des seules à résister à la baisse de fréquentation. De nombreux dispositifs sont mis en place pour faire venir les touristes. Explications de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Le terrorisme est dans tous les esprits. Même s'il n'y a pas eu d'attentats au Maroc depuis quatre ans, les touristes ont peur depuis les attentats en Tunisie et ceux de Paris. Mais la baisse de fréquentation est faible dans les grandes stations balnéaires du pays comme Agadir, l'une des destinations préférées des Français.

La sécurité au coeur des préoccupations

Pour rassurer les touristes la sécurité est très forte au Maroc. "Après les attentats, les gens ne pensaient pas trop venir, ne pensaient pas aux vacances, mais depuis les gens ont repris", explique, Khalil Tizniti, propriétaire d'un hôtel ce lundi 28 décembre. Les hôtels mettent en place des dispositifs dignes des plus grands aéroports : vérification sous les voitures, portiques de sécurité à l'entrée des hôtels. Tout est fait pour rassurer le client. "C'est très rassurant", explique ce touriste convaincu par le dispositif.  Il faudra cependant plusieurs mois, voire plusieurs années, pour que le tourisme au Maroc revienne à la normale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le corps d'un retraité français a été retrouvé calciné dans la région d'Agadir (Maroc), le 22 juin 2014.
Le corps d'un retraité français a été retrouvé calciné dans la région d'Agadir (Maroc), le 22 juin 2014. (NICOLAS THIBAUT / AFP)