Les soldes d'hiver sont lancés, avec de gros rabais attendus dès le début

Pour attirer les consommateurs, les enseignes envisagent de faire des réductions importantes dès ce mercredi. Il faut dire que l'ambiance post-attentats et la météo n'incitent pas les clients à acheter. 

Un homme devant une vitrine, lors des soldes d'hiver qui ont commencé le 2 janvier 2016 dans l'Est, comme ici à Thionville (Moselle). 
Un homme devant une vitrine, lors des soldes d'hiver qui ont commencé le 2 janvier 2016 dans l'Est, comme ici à Thionville (Moselle).  (MAXPPP)

Mis à jour le , publié le

Pas sûr que les clients se précipitent dans les magasins. Les soldes d'hiver débutent mercredi 6 janvier, pour six semaines, mais leur succès s'annonce d'ores et déjà incertain. La saison est marquée par une météo très clémente et survient après de nombreuses promotions tout au long de l'automne.

Le premier jour donnera donc la tendance. Pour tâter le pouls de la consommation, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, doit se rendre mercredi matin au centre commercial Beaugrenelle, à Paris.

Une fréquentation incertaine

Pour les commerçants, l'enjeu est d'autant plus crucial que la saison a été particulièrement mauvaise. Selon l'Insee, les ventes d'habillement ont reculé de 0,6% en septembre et de 1,2% en octobre, avant de décrocher fortement en novembre (4,7%), à la suite des attentats, mais aussi en raison de températures printanières, qui n'incitent guère à acheter des vêtements d'hiver. La Fédération du prêt-à-porter féminin évoque même une "annus horribilis", avec des chutes de chiffre d'affaires de 20% pour certains indépendants.

Quelques jours avant le lancement officiel des soldes, beaucoup de Français apparaissaient en tout cas hésitants. Si une large majorité compte toujours répondre à l'appel des prix barrés, la tendance concernant la fréquentation est incertaine : en hausse de 6 points selon un sondage de l'Ifop (84% de Français participeront aux soldes), mais en baisse de 2,4 points pour l'institut Toluna (75,4%).

Des rabais pouvant atteindre 95%

Pour tenter de réenchanter les premiers jours de soldes, les magasins devraient pratiquer des réductions importantes, dès l'ouverture. Darty annonce ainsi des remises allant jusqu'à 80%, et CDiscount prévoit des démarques pouvant atteindre les 95%.

Il en faudra beaucoup. Certains consommateurs, encore hésitants à fréquenter les lieux bondés, pourraient en effet reporter leurs achats sur internet. Selon la fédération du e-commerce, 25 millions d'internautes sont attendus sur le web pour les soldes cette année.