Consommation : un bilan mitigé pour les soldes 2016

Entre une météo relativement douce et des clients qui n'ont pas le moral, les commerçants font grise mine.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

En ces derniers jours de soldes d'hiver, les commerçants français font un constat amer. Beaucoup de curieux viennent dans les magasins, contre très peu d'acheteurs. Le bilan est plutôt morose. 57% des propriétaires de magasin se disent déçus. "Par rapport à l'année dernière, sur mon mois de janvier, j'ai une baisse approximative de 15%", avoue la responsable d'un magasin de prêt-à-porter, au micro de France 2.

Conséquence directe des attentats

Tout dépend en réalité des régions. En Lorraine où les soldes commencent toujours plus tôt, les affaires ont bien marché avec une hausse moyenne du chiffre d'affaires de 10%. Mais à Paris, 27% des commerçants ne constatent aucune amélioration des ventes. Pour 91% d'entre eux, cela est la conséquence directe des attentats du 13 novembre 2015. Dans la capitale, les clients ont boudé les magasins pendant les trois premières semaines de soldes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les soldes d'hiver, à Paris, le 6 janvier 2016.
Les soldes d'hiver, à Paris, le 6 janvier 2016. (MAXPPP)