Seule candidate, Christine Lagarde en passe d'être reconduite à la tête du FMI

Le Fonds monétaire international a annoncé, jeudi, que la Française était la seule en lice à l'issue de la période de dépôt des candidatures.

La directrice du FMI, Christine Lagarde, participe à un débat du Forum économique mondial, le 23 janvier 2016, à Davos (Suisse).
La directrice du FMI, Christine Lagarde, participe à un débat du Forum économique mondial, le 23 janvier 2016, à Davos (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)

Mis à jour le , publié le

Sa campagne électorale s'annonce reposante. Christine Lagarde est la seule candidate à la direction du Fonds monétaire international (FMI), a annoncé l'institution, jeudi, au lendemain de la date limite de dépôt des candidatures. La Française est donc virtuellement assurée de se succéder à elle-même, en juillet.

Nommée à la tête du FMI en juillet 2011 pour cinq ans, l'ancienne ministre de l'Economie française avait officiellement fait acte de candidature le 22 janvier. Elle avait reçu de nombreux soutiens en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique Latine.

Une reconduction actée début mars ?

Le conseil d'administration va désormais entendre Christine Lagarde et souhaite prendre sa décision "le plus vite possible". Son choix final, qui ne devrait réserver aucune surprise, doit être fait d'ici au début mars.

Lors de sa nomination en 2011, Christine Lagarde avait dû affronter la candidature du gouverneur de la Banque centrale du Mexique, Agustin Carstens.