VIDEO. Saint-Valentin : immersion dans le marché des fleurs

France 2 a enquêté sur l'origine des fleurs offertes pour la fête de la Saint-Valentin en allant à la rencontre des producteurs du marché d'Hyères (Var).

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Au marché d'Hyères (Var), les acheteurs s'arrachent les plus beaux bouquets de fleurs, qui poussent à une vingtaine de kilomètres à la ronde. C'est ici que l'on cultive la moitié des fleurs françaises. Une équipe de France 2 y a rencontré Sébastien, qui s'est spécialisé dans les renoncules. Quelques jours avant la fête des amoureux, certaines ont plus la cote que d'autres. "Pour la Saint-Valentin, en général c'est rouge et blanc", note-t-il. Et avoir une production importante en février, c'est un véritable coup de poker.

Un rythme très soutenu

Sébastien et sa mère ne sont que deux pour tout faire et ne comptent pas leurs heures. "En ce moment, c'est sept jours sur sept, depuis deux mois", chiffre-t-elle. Les ventes de la Saint-Valentin sont capitales pour eux. La concurrence internationale est rude : 85% des fleurs vendues en France sont importées. Alors il faut miser sur la qualité : tous les soirs, la récolte part à la vente. La fleur doit avoir moins de trois jours, pour garantir une grande fraicheur.

Le JT
Les autres sujets du JT