La fuite de la raffinerie de Donges est maîtrisée

Un salarié a été blessé, mais son état est "rassurant".

Une fuite chimique s\'est produite dans la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique), le 11 juillet 2013.
Une fuite chimique s'est produite dans la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique), le 11 juillet 2013. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Il n'y a aucun risque pour la population et l'environnement", affirme Total, après la fuite toxique survenue jeudi 11 juillet au matin à la raffinerie Total de Donges, et maîtrisée dans la matinée.

Du butane et de l'acide fluorhydrique se sont échappés de ce site Seveso vers 3h40 du matin. A 9 heures, Total a annoncé que la fuite était "maîtrisée". Les équipes de la raffinerie sont "immédiatement" intervenues, affirme l'entreprise. La résorption complète de la fuite devait nécessiter un refroidissement de l'unité de production d'essence sur laquelle elle s'est produite. 

L'état du blessé est jugé "rassurant"

Une personne travaillant sur l'unité concernée a été blessée. Victime d'une "brûlure chimique", elle a été évacuée par les secours et hospitalisée. "Après examen, son état de santé est jugé rassurant", indique le groupe pétrolier.

La ligne SNCF Paris-Le Croisic, qui traverse le site, a été momentanément coupée. Bloquée vers 4 heures, elle a réouvert à 8 heures.