Retraites : "Notre système fonctionne très bien"

L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre débattent dans le Grand Soir 3 ce mardi 20 juin de l'avenir du système des retraites.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Il y a moins de croissance donc moins de cotisations. La leçon à tirer du rapport du COR est qu'il y a moins de recettes pour les retraites parce qu'on fait de l'austérité salariale et budgétaire", estime Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés.

"Dans tous les scénarios pessimistes et optimistes du COR, il apparaît qu'il y a un besoin de financement et il est surtout dans les dix-quinze ans qui viennent et pas en 2060. Le débat sera inévitable pendant le quinquennat Macron", affirme Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

"Il faudra travailler plus longtemps"

"Le système américain est au bord de la faillite. Le système privé ne fonctionne pas. Notre système de retraites fonctionne très bien. On a transformé le risque vieillesse en un véritable droit au bonheur", s'enthousiasme Christophe Ramaux, enseignant au centre d'économie de la Sorbonne. "S'il y a une mesure à prendre, c'est s'engager à ne pas avoir de retraites à moins de 85% du SMIC", ajoute-t-il.

"Il faut garantir un niveau minimum de pensions satisfaisants, en échange, il faudra travailler plus longtemps", conclut Etienne Lefebvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les partenaires sociaux se réunissent ce mercredi 15 février pour envisager des pistes de financement du système d\'assurance chômage. Où trouver l\'argent pour couvrir les dépenses chômage ? C\'est le thème du duel éco du Grand Soir 3, ce mardi 14 février, entre l\'économiste Christophe Ramaux et le journaliste des Echos, Étienne Lefebvre.
Les partenaires sociaux se réunissent ce mercredi 15 février pour envisager des pistes de financement du système d'assurance chômage. Où trouver l'argent pour couvrir les dépenses chômage ? C'est le thème du duel éco du Grand Soir 3, ce mardi 14 février, entre l'économiste Christophe Ramaux et le journaliste des Echos, Étienne Lefebvre. (France 3)