Cheminots : Emmanuel Macron veut la fin des régimes spéciaux

Emmanuel Macron compte mettre fin aux régimes spéciaux des cheminots et alléger, en échange, la dette colossale de la SNCF.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'idée ne date pas d'hier. En grandes pompes, la nouvelle ligne Paris-Rennes est inaugurée au coeur de l'été, mais derrière les sourires, Emmanuel Macron s'apprête à ouvrir un dossier explosif : sa vision de la transformation de la SNCF. Le président veut mettre fin aux régimes spéciaux des cheminots, comme il l'a expliqué à une poignée d'entre eux, triés sur le volet. "Le modèle n'est pas celui sur lequel on construira la SNCF du XXIe siècle". Si la suite de l'échange s'est déroulée hors caméra, il est publié cette semaine dans le magazine de la SNCF.

Alléger la dette de la SNCF

"Vous protéger, ce n'est pas protéger votre statut de job d'hier. C'est vous protéger en tant qu'individu, pour aller vers le job de demain" a-t-il poursuivi. Selon ce statut, un cheminot peut partir à la retraite à l'âge de 52 ans, un sédentaire à l'âge de 57 ans. Le président propose un pacte au salarié : en échange, l'État allègera la dette colossale de l'entreprise : 44 milliards d'euros. Un donnant-donnant qui ulcère les syndicats. Pour eux, ce n'est pas aux salariés de payer. Cet après-midi, le porte-parole du gouvernement évoque une discussion au moment de la réforme des retraites en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cheminot assure la maintenance sur une voie de chemin de fer dans la province du Québec.
Un cheminot assure la maintenance sur une voie de chemin de fer dans la province du Québec. (EMMANUEL JOLY / PHOTONONSTOP)