Emploi : comment les entreprises se séparent-elles de leurs seniors ?

Ruptures conventionnelles, négociations pour des départs en pré-retraite. France 2 fait le point sur les pratiques des entreprises.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

En l'espace de 10 ans, le système des pré-retraites a explosé sur le marché du travail français. PSA, Total, ou encore Sanofi, toutes offrent à leurs seniors des conditions avantageuses pour partir plus tôt. En 2004, les entreprises versaient 14,6 millions d'avantages, en 2012, 401 millions. 

L'explosion des ruptures conventionnelles 

Pourquoi les entreprises font-elles le choix coûteux de se séparer de leurs seniors ? Pour Philippe Caré, directeur stratégique Sciaci Saint Honoré, c'est une manière de réduire les effectifs plus facilement. "Les entreprises font ce choix parce que ça libère des postes qu'on remplace ou pas. Cela libère des capacités organisationnelles, des mètres carrés de bureau", commente le spécialiste.                                             

Depuis 2008, les entreprises ont trouvé un système encore plus avantageux pour se séparer des seniors : la rupture conventionnelle. Leur nombre a explosé. Rien qu'en 2015, 358 244 ruptures ont été signées. Un quart concerne les 58-60 ans. Pour les entreprises, il n'y a quasiment aucun coût, le salarié est indemnisé par l'assurance chômage pendant trois ans.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un couple de seniors en jogging.
Un couple de seniors en jogging. (JEAN LOUIS BELLURGET / GETTY IMAGES)