Pièces détachées : quand les distributeurs ne jouent pas le jeu

Une loi oblige les magasins à indiquer leur durée de disponibilité, pour chaque nouvel appareil. Mais beaucoup ne la respectent pas. France 2 a enquêté.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jeter ou réparer ses appareils électroménagers ? Trois Français sur quatre les emmènent à la casse. Et pourtant, les pièces de rechange existent. Mais dans les magasins, impossible ou presque de les trouver. Selon Sonia Guyot, propriétaire d'un magasin de vente de pièces détachées, certaines marques n'en conservent pas en stock au-delà de la période de garantie, pour forcer le client à racheter un nouveau produit. Jeter ou lieu de réparer, normalement, une loi est censée freiner ces pratiques.

"Les distributeurs sont là pour vendre, pas pour réparer"

Depuis un an, les magasins doivent indiquer la durée de disponibilité des pièces détachées pour chaque nouvel appareil. Mais toutes les enseignes ne jouent pas le jeu. En caméra cachée, une équipe de France 2 se rend chez le leader du marché. Réfrigérateur, machine à laver, à chaque fois l'information est manquante pour un tiers des produits. Et le vendeur reste évasif : "à peu près, c'est sept ans", lâche-t-il. Mais il a un argument : "pour 139 euros, on vous propose une garantie de cinq ans". "Les distributeurs sont là pour vendre, pas pour réparer", pointe de son côté Alain Bazot, président d'UFC Que choisir.

Le JT
Les autres sujets du JT