Nutrition : les bons comportements à adopter pendant les fêtes

Foie gras, coquillages, charcuteries, plats en sauces, chocolats, alcools... La période des fêtes de fin d'année est propice aux excès de nourriture. Des menus de réveillon qui peuvent provoquer crise de foie, indigestions et autres désagréments intestinaux. Les conseils de Laurent Chevalier, médecin nutritionniste à Montpellier, pour bien passer les fêtes.

(Les banquets de réveillon mettent souvent l'organisme à rude épreuve ! © Fotolia)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Comment se "rééquilibrer" entre les deux fêtes ? Quels comportements préventifs adopter avant les banquets du jour de l'an ?

Les conseils du Dr Laurent Chevalier, médecin nutritionniste à Montpellier.

Tisanes et plantes, des alliées précieuses

Même s'il n'existe pas de "remède miracle" contre les excès de table, certaines plantes ont la propriété de stimuler la sécrétion biliaire et donc d'améliorer la digestion, notamment le romarin, le thym et la sauge. Consommées en infusion, elles permettront de régénérer le foie, organe anormalement sollicité durant les fêtes. Les eaux bicarbonatées permettent également de faciliter la digestion.

En ce qui concerne la consommation excessive d'alcool et ses lendemains difficiles, il est illusoire de vouloir "soigner le mal par le mal" : boire de l'eau en abondance et faire une promenade digestive restent les meilleurs remèdes pour se remettre de festins trop arrosés.

Enfin, dernier conseil avant la reprise du marathon culinaire du jour de l'an: ne pas arriver à jeun à la table du réveillon !

Manger une pomme avec un verre d'eau une heure et demie avant le début du dîner permettra d'aborder de manière plus raisonnable les agapes de la Saint Sylvestre.

Fêtes de fin d'année: les conseils de Laurent Chevalier, médecin nutritionniste
--'--
--'--