Allocations familiales : pas de suppression pour les plus aisés

Les allocations familiales ne seront pas supprimées dans l'immédiat pour les ménages les plus aisés. Les députés LREM n'ont pas soutenu un amendement allant dans ce sens.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des allocations familiales pour tous, même pour les plus riches, cela devrait continuer au moins quelques mois. Jeudi 12 octobre, les députés de la majorité ont décidé de ne pas toucher à l'universalité des allocations. "On préfère se lancer sur une mission d'information parlementaire", explique Thomas Mesnier, député LREM de Charente. Pourtant, le débat n'est pas enterré. Cette semaine, le ministre de l’Économie, la ministre de la Santé et même le chef du gouvernement se sont montrés ouverts à la suppression des allocations pour les plus aisés.

440 millions d'économies

Pour la droite, la suppression des allocations pour tous est un chiffon rouge. "Le système d'allocations familiales universelles a permis à la France d'avoir une natalité forte et donc d'assurer le système de retraite", affirme le sénateur LR Roger Karoutchi. D'après la commission des affaires sociales, cette suppression permettrait d'économiser 440 millions d'euros par an, si elle concerne les familles au-dessus de 6 000 euros de revenus mensuels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration d\'un dossier à remplir pour devenir bénéficiaire de la caisse d\'allocations familiales. 
Illustration d'un dossier à remplir pour devenir bénéficiaire de la caisse d'allocations familiales.  (MAXPPP)